Accord sur les postes-clés en Tunisie

Le parti islamiste Ennahda et ses deux partenaires de la coalition formée après les élections tunisiennes du 23 octobre se sont entendus sur le partage des postes-clés, a-t-on appris vendredi de sources proches de deux des formations.Hamadi Jbeli, secrétaire général d'Ennahda, sera Premier ministre, poste le plus lourd de responsabilités, la présidence sera confiée à Moncef Marzouki, chef de file du Congrès pour la République (CPR, gauche nationaliste), et Moustapha ben Jaafar, qui dirige le parti Ettakattol (gauche laïque), sera président de l'Assemblée constituante, a-t-on précisé. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes