Affaire Karachi: Sarkozy cité dans un circuit de commissions

Le président français Nicolas Sarkozy a été cité par un témoin dans un circuit de commissions sur des ventes d'armes au Pakistan dans les années 1990, selon le journal "Libération". Cette affaire mêle un attentat à Karachi à des soupçons de financement politique illicite.Un ex-haut fonctionnaire a confirmé en décembre au juge qui enquête sur l'"affaire Karachi" que Nicolas Sarkozy, ministre du Budget en 1994, avait validé la création d'une société luxembourgeoise servant à payer des intermédiaires dans des contrats d'armement, affirme le quotidien. /SERVICE


Actualisé le

 

Articles les plus lus