Sept tués dans des affrontements à Tripoli, en Libye

Au moins sept personnes ont été tuées dans des affrontements dimanche entre des groupes armés pour le contrôle de l'aéroport de Tripoli, a indiqué un porte-parole du ministère libyen de la Santé. Trente-six autres personnes ont été blessées.

Un porte-parole du ministère avait auparavant fait état sous couvert de l'anonymat de six tués et 25 blessés. Mais il n'avait pas précisé si les victimes étaient des civils ou des hommes armés.

Les affrontements ont éclaté dimanche matin entre des groupes armés rivaux aux alentours de l'aéroport de Tripoli qui a été fermé durant au moins trois jours par les autorités aéroportuaires.

"Libérer" Tripoli

L'attaque a été revendiquée par des milices islamistes résolues à chasser les brigades de Zenten qui contrôlent plusieurs sites dans le sud de la capitale, dont l'aéroport.

L'attaque a été repoussée par les Zentanis, mais des heurts étaient toujours en cours autour d'autres sites qu'ils occupent, en particulier sur la route de l'aéroport où des chars ont été évoqués. Selon des sites internet, des roquettes se sont abattues à l'intérieur du périmètre de l'aéroport.

De récents appels avaient été lancés sur les réseaux sociaux par des milices islamistes pour "libérer la capitale" des ex-rebelles de Zenten, une ville située à 170 km au sud-ouest de Tripoli.

Les affrontements de dimanche montrent la faiblesse des autorités de transition dans l'incapacité de dissoudre ni même de désarmer les groupes d'ex-rebelles.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes