Appel vidéo du CICR pour la libération de ses employés en Syrie

Le chef du CICR en Syrie a lancé vendredi un appel à la libération de ses trois employés. Si la situation n'est pas résolue, cela aura un impact négatif sur l'aide apportée aux habitants, a-t-il souligné. Il s'exprimait sur une vidéo qui a été mise à la disposition des médias.

"Je lance un appel de tout mon coeur au nom de l'humanité, au nom des familles pour la libération de nos collègues", a déclaré le responsable du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) en Syrie, Magne Barth.

"Il est clair que si la situation n'est pas résolue, cela va affecter négativement l'aide que nous essayons d'acheminer aux Syriens. Nous avons besoin de sécurité (...) pour que notre personnel puisse atteindre (...) les personnes qui ont besoin de nous", a-t-il ajouté.

"Les familles (des trois employés enlevés, ndlr) sont très très fortement touchées et elles viennent à mon bureau, elles pleurent", a encore déploré Magne Barth.

Le 13 octobre, six membres du personnel du CICR et un membre du Croissant-Rouge syrien ont été enlevés à Idleb, dans le nord-ouest de la Syrie. Trois des six employés, tout comme le travailleur humanitaire syrien du Croissant Rouge, ont été libérés lundi. Le CICR est en revanche sans nouvelles de ses trois autres employés.

Inquiétude en Egypte

De son côté, le Haut Commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR) a dénoncé vendredi la situation dans laquelle se trouvent les réfugiés syriens en Egypte.

"Nous sommes préoccupés par l'arrestation de plus de 800 Syriens en Egypte depuis le mois d'août, parce qu'ils voulaient quitter le pays de manière illégale", a indiqué Melissa Fleming, porte-parole du HCR à Genève. Environ 589 sont toujours en détention, dont 84 enfants.

Par ailleurs, l'Union européenne a débloqué 70 millions d'euros (86 millions de francs) d'aide destinée aux réfugiés syriens au Liban pour les mois d'hiver, a annoncé vendredi l'ambassadrice de l'UE au Liban. Cet argent est destiné à aider 90'000 familles considérées comme les plus vulnérables.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus