Arrivée d'Obama au Cap où il va visiter la cellule de Mandela

Le président américain Barack Obama est arrivé dimanche au Cap. Il doit se rendre au bagne de Robben Island, où Nelson Mandela a été emprisonné 18 ans. Il doit également annoncer un plan de sept milliards de dollars destiné à améliorer la production d'électricité en Afrique subsaharienne.

M. Obama a atterri au Cap peu après 11h30. Le passage à Robben Island sera d'autant plus poignant que l'ex-président sud-africain, âgé de bientôt 95 ans, est hospitalisé depuis plus de trois semaines pour une nouvelle infection pulmonaire, et dans un état critique depuis plusieurs jours.

Nelson Mandela a passé six semaines à Robben Island en 1963, puis près de 18 ans de juillet 1964 à mars 1982. Il a ensuite été transféré dans d'autres prisons des environs, avant d'être libéré en février 1990.

"Je suis content que vous alliez visiter mon ancien chez-moi, Robben Island", a lancé à son hôte américain, samedi lors d'un dîner de gala, le président sud-africain Jacob Zuma, qui lui-même a été détenu pendant dix ans dans ce sinistre bagne.

Le président américain doit ensuite rencontrer l'ancien archevêque anglican du Cap et prix Nobel de la paix Desmond Tutu, 81 ans, dans le centre que celui-ci a fondé pour soutenir les jeunes séropositifs.

Electricité en Afrique

M. Obama prononcera enfin à 18h00 le principal discours de sa tournée africaine depuis l'Université du Cap (UCT). Il doit y annoncer un plan de sept milliards de dollars sur cinq ans destiné à doubler l'accès à l'électricité, selon la Maison Blanche.

Le projet "Power Africa va s'appuyer sur l'énorme potentiel énergétique de Afrique, y compris les nouvelles découvertes de vastes réserves de pétrole et de gaz, et sur le potentiel de développement d'énergies propres, géothermique, hydroélectrique, éolienne et solaire", a expliqué la présidence américaine.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes