Au moins 30 morts dans un double attentat en Turquie

Deux voitures piégées ont explosé samedi dans le sud-est de la Turquie, faisant plus de 30 morts et des dizaines de blessés. Pour le premier ministre turc, ces explosions sont peut-être liées avec le conflit en Syrie ou le processus de paix avec les séparatistes kurdes."Nous entrons dans des périodes délicates, nous avons ouvert une nouvelle page, le processus de résolution de la question kurde. Il se pourrait bien que ceux qui ne peuvent pas supporter cette nouvelle ère (...) se livrent à de tels actes", a déclaré Recep Tayyip Erdogan."Autre question sensible, la province de Hatay (où ont eu lieu les explosions) est située à la frontière avec la Syrie, et ces actes pourraient avoir été commis pour fragiliser la situation", a-t-il continué. Les attentats à la voiture piégée de samedi n'ont pas été revendiqués pour le moment.La Turquie soutient les insurgés en lutte depuis mars 2011 contre le président syrien Bachar al-Assad, et accueille sur son territoire à la fois des réfugiés civils et des insurgés. Elle héberge actuellement plus de 300'000 réfugiés syriens, répartis pour la plupart dans des camps le long des 900 kilomètres de frontière commune.Les violences en Syrie ont à certains moments débordé par-dessus la frontière. /SERVICE


Actualisé le

 

Articles les plus lus