Au moins 343 morts dans les violences de mercredi au Caire

Les heurts de mercredi en Egypte ont fait au moins 343 morts, a annoncé le ministère de la Santé. Le chef des services d'urgence, Khaled al-Khatib, a indiqué que 300 civils avaient péri, tandis que le ministère de l'Intérieur a fait état de la mort de 43 policiers.

Les Frères musulmans ont promis de mettre en échec le "coup d'Etat militaire". "Nous serons toujours non violents et pacifiques. Nous restons forts, mobilisés et déterminés", a déclaré un des porte-paroles de la confrérie. "Nous allons continuer jusqu'à ce que le coup d'Etat militaire soit mis en échec", a-t-il ajouté.

De son côté, le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan a appelé à une réunion urgente du Conseil de sécurité des Nations unies sur la situation en Egypte, qualifiant de "massacre" l'intervention des forces de l'ordre.

Aucun incident à l'aube

Aucun incident majeur n'avait été signalé jeudi à l'aube dans le pays, où le calme était revenu en fin de soirée moins d'une heure après l'entrée en vigueur d'un couvre-feu, selon des responsables de sécurité joints.

Ce calme pourrait toutefois n'être que temporaire, la tension restant à son comble dans le pays. Les forces de l'ordre ont en effet prévenu qu'elles n'accepteraient aucun nouveau sit-in, après avoir pris le contrôle des deux places du Caire où des pro-Morsi campaient depuis un mois et demi.

A l'issue d'une journée de heurts meurtriers, les autorités ont décrété l'état d'urgence et un couvre-feu dans la moitié des provinces, dont celles du Caire et d'Alexandrie (nord).

Evénements jugés "déplorables"

La communauté internationale a condamné cet usage de la force contre les manifestants. Les Etats-Unis, qui avaient exhorté les deux camps à rechercher une issue pacifique à la crise, ont jugé ces événements "déplorables".

Et le prix Nobel de la paix Mohamed ElBaradei a démissionné de son poste de vice-président, refusant "d'assumer les conséquences de décisions avec lesquelles il n'était pas d'accord".

/SERVICE


Actualisé le

 

Articles les plus lus