Belgique: saisie de 5millions d'euros de cigarettes de contrebande

Quelque 25 millions de cigarettes, d'une valeur de près de cinq millions d'euros (plus de six millions de francs), ont été saisies la semaine dernière à Anvers, dans le nord de la Belgique. Dix personnes ont été arrêtées, ont indiqué mardi les autorités belges.

La cargaison était destinée aux marchés français, allemand et du Benelux, a précisé le parquet d'Anvers, cité par l'agence Belga. Son origine précise est incertaine, mais il s'agit "vraisemblablement" de tabac chinois, a-t-on indiqué de même source.

Les douaniers et policiers anversois ont repéré l'arrivée le 26 mars dans le grand port belge d'un conteneur suspect, qui a été placé sous surveillance. Deux jours plus tard, le conteneur a été transporté par camion jusqu'à un entrepôt situé à Schoten, dans la périphérie d'Anvers.

La police est alors intervenue et a découvert 10 millions de cigarettes de contrebande dans le container et 15 millions de cigarettes dans l'entrepôt.

Bientôt détruites

Simultanément, les policiers ont procédé à huit perquisitions chez des personnes soupçonnées d'être liées au trafic. Au total, dix personnes ont été interpellées, dont deux hommes déjà connus de la justice pour des affaires de contrebande. Ils sont soupçonnés d'être les dirigeants de la bande de trafiquants.

Les 10 suspects ont été placés en détention provisoire par un juge d'instruction, selon les mêmes sources. Outre les millions de cigarettes, qui seront prochainement détruites, la police a également saisi 30'000 euros en liquide, sept voitures et le semi-remorque utilisé par les trafiquants.

Risque sanitaire

La contrebande de cigarettes représente une perte de recettes fiscales pour les États et augmente les risques pour la santé, la qualité du tabac de contrebande n'étant pas garantie.

Rien qu'en France, 400 tonnes de tabac de contrebande ont été saisies en 2013, contre 371 l'année précédente, selon les autorités françaises.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes