Bradley Manning pas condamné à plus de 90 ans de prison

Erreur de rendu non gérée dans 'HitCounterNews' part: System.Exception: System.Data.SqlClient.SqlException: Transaction (Process ID 68) was deadlocked on lock | communication buffer resources with another process and has been chosen as the deadlock victim. Rerun the transaction. à System.Data.SqlClient.SqlConnection.OnError(SqlException exception, Boolean breakConnection) à System.Data.SqlClient.TdsParser.ThrowExceptionAndWarning(TdsParserStateObject stateObj) à System.Data.SqlClient.TdsParser.Run(RunBehavior runBehavior, SqlCommand cmdHandler, SqlDataReader dataStream, BulkCopySimpleResultSet bulkCopyHandler, TdsParserStateObject stateObj) à System.Data.SqlClient.SqlDataReader.ConsumeMetaData() à System.Data.SqlClient.SqlDataReader.get_MetaData() à System.Data.SqlClient.SqlCommand.FinishExecuteReader(SqlDataReader ds, RunBehavior runBehavior, String resetOptionsString) à System.Data.SqlClient.SqlCommand.RunExecuteReaderTds(CommandBehavior cmdBehavior, RunBehavior runBehavior, Boolean returnStream, Boolean async) à System.Data.SqlClient.SqlCommand.RunExecuteReader(CommandBehavior cmdBehavior, RunBehavior runBehavior, Boolean returnStream, String method, DbAsyncResult result) à System.Data.SqlClient.SqlCommand.RunExecuteReader(CommandBehavior cmdBehavior, RunBehavior runBehavior, Boolean returnStream, String method) à System.Data.SqlClient.SqlCommand.ExecuteScalar() à IceCube.Common.SQLGetScalar(String query, String connectionString, SqlParameter[] prms) dans C:\Repository\Core\IceCube_Business35\Common.cs:ligne 2230 update Object10004 set Value36=Value36+1 where ObjectID=@ObjectID à IceCube.Common.SQLGetScalar(String query, String connectionString, SqlParameter[] prms) dans C:\Repository\Core\IceCube_Business35\Common.cs:ligne 2253 à IceCube.BuiltInParts.ScalarQuerySlot.GetLiveValue(Int32 navID, Int32 zoneID, Int32 objectID) dans C:\Repository\Core\IceCube_Business35\BuiltInParts\Scalar\ScalarQuerySlot.cs:ligne 80 à IceCube.BuiltInParts.ScalarQuerySlot.GetData(Int32 navID, Int32 zoneID) dans C:\Repository\Core\IceCube_Business35\BuiltInParts\Scalar\ScalarQuerySlot.cs:ligne 117 à IceCube.BuiltInParts.ScalarQuerySlot.RenderCall(ITemplate currentTemplate, Int32 navID, Int32 zoneID, SitePart sitePartID) dans C:\Repository\Core\IceCube_Business35\BuiltInParts\Scalar\ScalarQuerySlot.cs:ligne 135 à IceCube.Rendering.CallPartBlockInfo.ToString() dans C:\Repository\Core\IceCube_Business35\Rendering\CallPartBlockInfo.cs:ligne 68

La peine maximale encourue par Bradley Manning, la taupe de WikiLeaks, a été ramenée de 136 à 90 ans, a annoncé mardi l'armée américaine. La juge a décidé de confondre certaines peines.

Le soldat de 25 ans a été reconnu coupable le 30 juillet de 20 des 22 chefs d'accusation pesant sur lui - notamment cinq violations de la loi sur l'espionnage - mais été acquitté de la plus lourde charge, celle de collusion avec l'ennemi.

Lors d'une audience consacrée à fixer sa peine mardi, la juge Denise Lind a considéré que "certaines accusations" étaient répétées pour la sentence et ordonné leur confusion, affirme dans un communiqué l'armée américaine, sans préciser ces chefs d'accusation.

Bradley Manning, qui a admis avoir transmis quelque 700 000 documents au site internet WikiLeaks, encourt dorénavant un total de 90 ans de prison pour des charges d'espionnage, de fraude informatique, de vol d'informations du gouvernement américain et de désobéissance à l'armée.

Il avait auparavant plaidé coupable de dix de ces charges au total pour un total de 20 ans de prison.

Le procès, entamé début juin sur la base de Fort Meade, au nord de Washington, est prévu pour durer jusqu'au 23 août et se poursuit cette semaine avec l'audition de témoins par l'accusation et la défense pour établir la durée de sa peine.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus