Bruxelles durcit ses sanctions contre l'Iran et vise le pétrole

L'Europe a durci jeudi ses sanctions contre l'Iran du fait de son programme nucléaire controversé, deux jours après le saccage de l'ambassade britannique à Téhéran. L'Union européenne menace en outre de s'attaquer d'ici fin janvier aux secteurs des finances et du pétrole iraniens.Les ministres européens des Affaires étrangères réunis à Bruxelles ont gelé les avoirs et interdit de visa 143 nouvelles sociétés ou organisations iraniennes et 37 personnes supplémentaires. /SERVICE


Actualisé le