Budget adopté par la Chambre des représentants à Washington

La Chambre des représentants a adopté le budget fédéral pour 2014 et 2015 jeudi à Washington. Il doit encore être entériné par le Sénat, en principe la semaine prochaine, puis promulgué par Barack Obama.

Les représentants siégeaient pour la dernière fois de l'année. La Chambre, dominée par les républicains, a approuvé à une très large majorité (332 contre 94) le budget négocié pendant plusieurs semaines après le psychodrame de la paralysie des administrations fédérales en octobre ("shutdown").

Le Congrès avait donné jusqu'à cette semaine pour s'accorder sur un budget, et jusqu'au 15 janvier pour adopter les lois y relatives. Ce calendrier est en passe d'être respecté.

D'ici là, en principe la semaine prochaine, le budget devrait être approuvé au Sénat, dominé par les démocrates. Il sera ensuite promulgué par Barack Obama.

Coupes automatiques

Après deux ans de baisse historique, les dépenses fédérales devraient repartir à la hausse en 2014. Cela grâce à l'annulation de 30% des coupes automatiques qui devaient initialement raboter le budget dans les deux prochaines années.

Les dépenses militaires, qui devaient subir une réduction nette, vont légèrement augmenter, à la grande satisfaction du Pentagone et du secteur de la défense. L'annulation partielle de cette austérité a provoqué la colère de certains élus conservateurs, et 62 républicains sur 232 ont voté contre le texte, jugé laxiste.

Réformes repoussées

Au total, le déficit (4,1% du PIB en 2013) continuera à fondre sur les dix prochaines années. Selon la dernière estimation disponible du Bureau du budget du Congrès, il doit tomber à 2,3% du PIB en 2016, un chiffre qui ne devrait pas être modifié par ce nouveau budget.

L'accord reste, de l'aveu des deux camps, un compromis. Les grandes réformes de l'Etat-providence (programme de retraite, santé, aides sociales) ou du code fiscal sont repoussées à plus tard.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes