Près de 300 personnes auraient été tuées dans un crash en Ukraine

Les 295 personnes à bord d'un avion malaisien qui s'est écrasé près de la ville de Chakhtarsk, dans la région de Donetsk, dans l'est de l'Ukraine, seraient toutes décédées. Le gouvernement ukrainien et les séparatistes s'accusent d'avoir abattu l'appareil.

L'avion de ligne malaisien était parti d'Amsterdam pour Kuala Lumpur. Malaysia Airlines confirme avoir perdu le contact avec un de ses avions au-dessus de l'Ukraine.

L'avion été abattu par un missile sol-air, selon un conseiller du ministère ukrainien de l'intérieur. Le président ukrainien Petro Porochenko a lui dit "ne pas exclure" que l'avion de ligne malaisien tombé dans l'est du pays ait été "abattu".

"Apparemment, c''est en effet un avion de ligne, abattu par l'armée de l'air ukrainienne", a déclaré de son côté le chef du gouvernement de la "république populaire" autoproclamée de Donetsk, Alexandre Borodaï, à la chaîne russe Rossiya-24.

Les forces gouvernementales ont déclaré elles qu'elles n'étaient pas impliquées dans la destruction du Boeing, selon le service de presse présidentiel.

Nombre de victimes incertain

"Le nombre des morts n'est pas encore connu", a indiqué de son côté l'administration régionale de Donestk dans un communiqué en précisant que l'avion est tombé dans une zone contrôlée par les séparatistes prorusses.

Elle a confirmé les premières informations des agences russe Itar-Tass et ukrainienne Interfax-Ukraine. L'agence russe Itar-Tass a cité "les milieux de l'aviation", et Interfax-Ukraine, une source "au sein des forces de l'ordre ukrainiennes", ajoutant qu'un groupe de secouristes du ministère des Situations d'urgence se rendait sur place.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes