Bulletin d'informations de 13h00

* Les efforts diplomatiques continuent - Moscou et Pékin alliés
* Procès Pistorius: des "cris terribles" de femme (témoin)
* Lausanne: trois médecins acquittés

UKRAINE: L'Occident poursuit ses efforts diplomatiques pour soutenir l'Ukraine et appeler la Russie au calme. Mais Moscou renforce sa position dominante en Crimée, après avoir reçu le soutien officiel de la Chine.

Les Etats-Unis ont demandé lundi l'envoi "immédiat" en Ukraine d'observateurs de l'OSCE (Organisation pour la coopération et la sécurité en Europe) pour tenter de "veiller au respect de l'intégrité territoriale". Le président en exercice de l'OSCE Didier Burkhalter appuie le projet, a-t-il indiqué à Genève, à l'ouverture de la session annuelle du Conseil des droits de l'Homme de l'ONU.

UKRAINE: Des militaires russes continuent de débarquer massivement en Crimée, en violation des accords internationaux, ont dénoncé lundi les gardes-frontières ukrainiens. Au cours des dernières 24 heures, dix hélicoptères de combat et huit avions de transport russes ont atterri dans cette péninsule ukrainienne pro-russe.

L'Ukraine n'a pas été prévenue de ces arrivées, contrairement aux accords entre les deux pays sur le statut de la flotte de la mer Noire russe, stationnée en Crimée. Les textes prévoient que Kiev soit informé 72 heures à l'avance de tels mouvements de troupe.

DROITS HUMAINS: Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a prononcé lundi à Genève un discours musclé pour justifier l'intervention de Moscou en Crimée. Il a affirmé que la Russie doit y protéger ses ressortissants, alors que "la vie de ses compatriotes" est menacée par des extrémistes.

S'adressant au Conseil des droits de l'homme, le responsable de la diplomatie russe a appelé les Etats, "en Syrie comme en Ukraine", à se dissocier des "extrémistes menant des actes terroristes".

AFRIQUE DU SUD: Un témoin au procès de l'athlète sud-africain Oscar Pistorius a affirmé avoir entendu une femme appeler au secours à l'heure où le champion paralympique a abattu sa compagne dans la nuit du 14 février 2013. Accusé de meurtre, M. Pistorius risque la réclusion criminelle à perpétuité.

"Juste après trois heures (du matin), j'ai été réveillée par de terribles cris d'une femme. (...) Elle appelait au secours", a témoigné Michelle Burger, une voisine de la résidence de l'athlète, au premier jour du procès lundi devant la Haute Cour de justice de Pretoria.

SYRIE: Les combats qui secouent Yarmouk, un faubourg de Damas, ont entraîné l'interruption de la distribution d'aide à des milliers de réfugiés palestiniens qui y vivent, ont dénoncé lundi les Nations unies. La zone est tenue par la rébellion et assiégée par l'armée gouvernementale syrienne depuis des mois.

De nouveaux affrontements ont éclaté dimanche à Yarmouk, où 20'000 personnes sont prises au piège des combats et dépendantes de l'aide humanitaire délivrée par l'Office de secours et de travaux des Nations unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA).

CROATIE/RUSSIE: L'ancien champion du monde russe d'échecs Garry Kasparov a obtenu la citoyenneté et le passeport croates, a annoncé lundi le ministère de l'Intérieur de l'Etat balkanique. L'homme est un farouche opposant au président Vladimir Poutine.

Garry Kasparov, 50 ans, a obtenu le passeport croate car "il y va de l'intérêt de la Croatie", a indiqué le ministère de l'Intérieur dans un bref communiqué. Le document a été délivré au "Grand Maître" la semaine dernière suite à une recommandation du ministère des Anciens combattants de la guerre d'indépendance (1991-1995), selon la presse locale.

CRISE DU LOGEMENT: Pour lutter contre la crise du logement, le canton de Vaud veut favoriser la construction d'appartements à loyer abordable. Il met en consultation des modifications de loi qui misent sur des mesures incitatives. La démarche doit servir de contre-projet à l'initiative de l'Asloca.

Avec cette notion de loyer abordable, "nous sommes avant-gardistes", a déclaré lundi la conseillère d'Etat vaudoise Béatrice Métraux. Il n'y a pas de subventions, mais les prix sont plafonnés pour les locataires de la classe moyenne, tout en offrant "un rendement raisonnable" aux investisseurs.

STATIONS-SERVICE: Syna sonne l'alarme: le nombre de shops de stations-service autorisés à rester ouverts 24h/24 a explosé. Au lieu des 24 établissements dont parlait le Conseil fédéral durant la campagne de votation, le syndicat évoque le chiffre de 50, a-t-il annoncé lundi dans un communiqué.

Syna avait déjà critiqué l'opacité du changement de loi durant la campagne. Après la votation, le syndicat a réclamé des précisions sur la mise en application de la loi au Secrétariat d'Etat à l'économie (SECO). Ce dernier ne voit pas de nécessité d'agir et a botté en touche, renvoyant aux cantons.

PROCÈS: Trois médecins du Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV) ont été acquittés lundi par le Tribunal correctionnel de Lausanne. Ils étaient accusés d’homicide par négligence pour avoir tardé à opérer un septuagénaire, décédé en avril 2007 aux urgences du CHUV.

Suite à des discussions avec les médecins, la famille de la victime a retiré sa plainte. En raison de "l’absence d’intérêt à poursuivre la procédure", le Ministère public a abandonné l’accusation.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes