Canada: le littoral atlantique paralysé par le blizzard

Une puissante tempête hivernale paralysait mercredi toute la côte atlantique du Canada, d'Halifax à Moncton en passant par l'estuaire du Saint-Laurent. Des pointes de vent atteignant 165 km/h et des chutes de neige abondantes ont été signalées.

Cette tardive tempête de neige, qui s'est formée au large des côtes américaines, a touché Halifax en début de journée mercredi tout en continuant à s'intensifier et à se propager vers le nord et l'est, produisant des conditions de blizzard sur les provinces de la Nouvelle-Écosse, du Nouveau-Brunswick et de l'Ile-du-Prince-Edouard, avec des hauteurs de neige de 40 à 50 centimètres par endroits.

Par mesure de précaution, les principaux aéroports de la région ont annulé tous leurs vols et restent portes closes jusqu'à jeudi, comme à Halifax, Moncton ou Charlottetown.

La quasi-totalité des administrations et des écoles de la région ont fermé leurs portes pour la journée. A Halifax, la mairie a suspendu son service de transport en commun en milieu de journée en raison de la dégradation des conditions.

La transcanadienne fermée

Sur les routes de la région, la visibilité variait de passable à nulle. L'autoroute transcanadienne a dû être fermée entre le Nouveau-Brunswick et la Nouvelle-Écosse. Aucun accident majeur n'était cependant signalé.

Plusieurs pannes d'électricité étaient par ailleurs rapportées en Nouvelle-Écosse, ainsi que dans le sud du Nouveau-Brunswick.

Les météorologues d'Environnement Canada ont averti qu'avec les fortes marées, des inondations étaient à prévoir par endroits, notamment dans le sud-est du Nouveau-Brunswick.

Dans tout l'est de la Nouvelle-Écosse, la neige devait graduellement se changer en grésil, puis en pluie avec le passage dans cette région du front chaud associé à la dépression.

/ATS


Actualisé le