Centrafrique: l'ONU et Washington retirent leurs personnels

L'ONU et les Etats-Unis ont annoncé mercredi le retrait de la République centrafricaine de tous leurs employés jugés non indispensables et de leurs familles. Ils répondent à la progression de la rébellion qui s'approche de la capitale Bangui.Au terme de plus de deux semaines d'opérations armées, les rebelles du Séléka se sont arrêtés près de la capitale centrafricaine et ont assuré ne pas vouloir la conquérir. Le porte-parole de l'ONU Martin Nesirky a toutefois estimé que "leurs messages contradictoires et leur progression militaire semblent indiquer qu'ils aient l'intention de s'emparer de Bangui". /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes