Congo: explosions dues à un "court circuit" puis "un incendie"

Les explosions dimanche dans un dépôt de munitions à Brazzaville sont dues à un "court circuit" puis à un incendie, selon le compte-rendu d'un conseil des ministres extraordinaire tenu dans la nuit de dimanche à lundi. Elles ont tué au moins "146 personnes" et fait des centaines de blessés, selon un dernier bilan.Dans l'après-midi, une source diplomatique européenne à Brazzaville avait donné un bilan d'"au moins 150 morts dans les hôpitaux militaires et environ 1500 blessés dans un état plus ou moins grave". /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes