Course contre la montre pour prolonger la trêve à Gaza

Les médiateurs égyptiens ont entamé jeudi une course contre la montre. La trêve de 72 heures acceptée par Israël et par le Hamas entrait dans sa dernière journée après le retrait de l'armée israélienne de la bande de Gaza.

L'Etat hébreu a fait savoir qu'il était prêt à accepter une prolongation du cessez-le-feu au-delà de son expiration prévue vendredi matin afin de donner aux négociateurs égyptiens le temps de poursuivre leurs consultations séparées avec les deux camps.

Un haut responsable politique du Hamas, installé au Caire, a indiqué mercredi soir qu'un accord n'avait été trouvé pour garantir une telle prolongation.

"Les consultations indirectes se poursuivent et nous avons encore aujourd'hui pour sceller" une poursuite de la trêve, a déclaré un responsable égyptien.

Levée du blocus

Les émissaires palestiniens présents au Caire demandent une levée du blocus imposé conjointement par Israël et par l'Egypte contre l'enclave côtière dans laquelle résident 1,8 million de personnes.

Un responsable représentant la branche armée du mouvement islamiste qui administre la bande de Gaza a menacé de quitter les négociations si ne sont pas acceptées les demandes d'une levée du blocus et d'une libération de prisonniers détenus par Israël. L'Etat hébreu est hostile à ces deux points.

Le ministre israélien des Affaires étrangères Avigdor Lieberman s'est néanmoins dit favorable à la présence "d'inspecteurs européens" pour contrôler les frontières de la bande de Gaza, dans une interview au journal populaire allemand Bild.

Les Gazaouis reviennent dans leurs quartiers détruits

Barack Obama, favorable à un cessez-le-feu durable, a plaidé pour une solution à long terme garantissant la sécurité d'Israël et permettant aux Gazaouis de ne plus être coupés du monde de manière permanente.

A Gaza, où un demi-million de personnes ont été déplacées, certains habitants ont commencé à quitter les abris de l'Onu pour retourner dans leurs quartiers dévastés par les bombardements.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus