Craintes pour la transition politique après les violences du Caire

Les affrontements meurtriers entre chrétiens coptes et forces de l'ordre au Caire ont relancé lundi les craintes d'aggravation des tensions religieuses et politiques en Egypte. Ces violences sont les plus meurtrières depuis la chute du président Hosni Moubarak en février.L'armée, au pouvoir, a demandé au gouvernement de mener une enquête rapide pour établir les responsabilités des heurts qui ont fait 25 tués et plus de 300 blessés, selon un nouveau bilan diffusé par la télévision d'Etat. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes