Les dépouilles iront aux Pays-Bas, la pression monte sur Moscou

Les corps des victimes du crash dans l'est de l'Ukraine seront remis aux Pays-Bas, et la Malaisie récupérera les boîtes noires, a annoncé le Premier ministre malaisien Najib Razak. Le Conseil de sécurité de l'ONU a voté une résolution réclamant des séparatistes prorusses un accès libre et sécurisé au site de la catastrophe.

Le conseil leur demande en outre de protéger "l'intégrité" du site et de cesser les hostilités dans cette zone. Le texte, mis au point par l'Australie et adopté lundi soir, condamne l'attaque qui a abattu l'avion et réclame que les responsables rendent des comptes.

Dans la journée, la Russie a mis au défi Kiev et Washington de prouver leurs allégations contre Moscou et les insurgés prorusses, accusés de la destruction du Boeing de Malaysia Airlines.

Selon l'Ukraine et les Etats-Unis, l'appareil a été abattu par un missile sol-air SA-11 de fabrication russe tiré d'une zone tenue par les rebelles. Mais Moscou dit n'avoir jamais fourni de système SA-11 "ni aucune autre arme" aux séparatistes.

La Russie invite les Etats-Unis à partager leurs images satellites "s'ils en ont".

Kiev a suspendu lundi ses opérations militaires autour du site du crash pour faciliter la récupération des cadavres. Le train où se trouvaient 282 corps des victimes du vol MH17 a quitté lundi soir la gare de Torez en direction de Kharkiv, contrôlée par les forces loyalistes.

Conquêtes sur le terrain

Tandis que cette affaire affaiblit de facto la position internationale des rebelles et du Kremlin, l'armée ukrainienne cherche à marquer des points sur le terrain.

Un bombardement d'artillerie a été déclenché à Donetsk lundi matin. Cinq personnes ont trouvé la mort dans des affrontements près de la gare et de l'aéroport. Selon un combattant rebelle, les forces loyalistes sont arrivées à deux kilomètres de la gare.

Et selon le service de presse de l'"opération antiterroriste", le drapeau national a été hissé à Dzerjinsk, au nord de Donetsk. Dans la région de Lougansk, les forces de Kiev ont repris la localité de Roubijné, poursuivant leur avance vers Severodonetsk et Lysytchansk.

/ATS


Actualisé le

 

Articles les plus lus