Crise politique: Enrico Letta obtient la confiance du Sénat

Le gouvernement italien d'Enrico Letta a obtenu mercredi la confiance du Sénat par 235 voix contre 70. Ce scrutin marque l'échec de la stratégie de rupture préconisée par Silvio Berlusconi, lequel a finalement baissé pavillon.

Face à la fronde d'une partie des parlementaires du Peuple de la liberté (PDL, centre droit), "Il Cavaliere" a décidé à la dernière minute de voter la confiance au "governissimo" en place depuis fin avril. Il jurait pourtant de l'abattre depuis samedi, jour où il a demandé à ses cinq ministres de démissionner.

Menacé de perdre son siège au Sénat à la suite de sa condamnation judiciaire, Berlusconi était partisan, avec les "faucons" du PDL, d'une ligne dure devant aboutir à la chute du gouvernement et à de nouvelles élections.

Cette attitude a été désapprouvée par une grande partie du PDL, notamment les cinq ministres démissionnaires, favorables à la survie du gouvernement de coalition en cette période cruciale de discussions budgétaires.

Silvio Berlusconi a annoncé son revirement en début d'après-midi. "Nous avons décidé, non sans quelques tourments, de soutenir le gouvernement", a-t-il dit après avoir entendu les promesses du président du Conseil quant à une baisse des impôts et des réformes économiques et judiciaires.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes