Des attentats à la voiture piégée font au moins 34 morts à Bagdad

Trois attentats à la voiture piégée ont fait au moins 34 morts samedi soir dans des quartiers chiites de l'ouest de Bagdad, ont annoncé l'armée irakienne et les services de secours. Près de 90 personnes ont été blessées.

L'un des véhicules a explosé à un rond-point dans le quartier de Kadhimiya, faisant 11 morts dont trois policiers et 27 blessés. Le deuxième attentat, qui s'est produit devant un magasin du quartier de Chaoula, a fait huit morts et 18 blessés. Une demi-heure plus tard, dans une rue de Chaoula, 15 personnes ont été tuées et 44 blessées par l'explosion d'une troisième voiture.

Erreur de tir

Quelques heures auparavant, un attentat-suicide avait fait 11 morts et 21 blessés au nord de la capitale. Un kamikaze a fait exploser sa ceinture d'explosifs sur un marché situé entre les localités de Tarmiyah et de Michahda, à une trentaine de kilomètres de Bagdad.

La zone a été le théâtre d'affrontements entre forces gouvernementales et jihadistes de l'Etat islamique, qui se sont emparés cet été de vastes secteurs du nord et de l'ouest du pays

Quatre soldats irakiens ont par ailleurs été victimes d'une erreur de tir à Oudaïm, 90 km au nord de Bagdad. Les militaires, blessés lors de combats avec des membres de l'EI, étaient acheminés à l'hôpital quand des miliciens chiites qui les ont pris pour des combattants islamistes ont tiré au lance-roquettes sur leur véhicule.

/ATS


Actualisé le