Dieudonné autorisé à jouer son nouveau spectacle à Paris

L'humoriste Dieudonné, au coeur d'une polémique pour avoir tenu des propos antisémites sur scène en France, a été autorisé à présenter son nouveau spectacle sur l'Afrique lundi soir, a annoncé son avocat. Le ministre français de l'Intérieur Manuel Valls ne s'oppose pas à la tenue de ce one-man-show.

Les services de la préfecture de police de Paris "ont indiqué que le spectacle d'origine, 'Le Mur', était interdit et prennent acte qu'il s'agit d'un nouveau spectacle", a déclaré Me Jacques Verdier. Le nouveau spectacle intitulé "Asu Zoa" pourra donc être joué au théâtre de la main d'Or à Paris, a-t-il ajouté.

Accusé de propager un discours antisémite et haineux, Dieudonné avait annoncé samedi l'abandon de son précédent spectacle interdit, "Le Mur", et fait part de son intention d'en présenter un nouveau dont aucun élément ne devrait, selon lui, tomber sous le coup de la loi.

Scepticisme de Valls

Dans un entretien au "Parisien-Aujourd'hui en France" paru lundi, Manuel Valls a exprimé son scepticisme face aux "remords soudains" de Dieudonné tout en ne s'opposant pas ouvertement à la tenue du nouveau spectacle.

"S'il s'agit d'un spectacle complètement nouveau dans lequel il n'y a pas de propos racistes ou antisémites, oui, il peut avoir lieu", a-t-il dit. "S'il y a des dérapages, les autorités administratives et judiciaires devront en tirer immédiatement toutes les conséquences", a ajouté le ministre.

"D'une manière générale, on n'interdit pas une personne, mais un spectacle qui porte gravement atteinte à la dignité humaine", a-t-il encore souligné.

Selon un sondage BVA pour iTélé-CQFD, 83 % des Français ont une mauvaise opinion de Dieudonné, mais une courte majorité (52%) est hostile aux interdictions des spectacles.

/ATS


Actualisé le