Douze morts dans la répression avant l'expiration d'un ultimatum arabe

Les forces syriennes ont tiré pour disperser des milliers de manifestants hostiles au régime vendredi, tuant au moins douze civils dont deux enfants. L'ultimatum lancé par la Ligue arabe au régime afin qu'il cesse toute violence expire samedi, alors que de nombreuses voix s'élèvent pour dénoncer le risque de guerre civile.Les Etats-Unis, l'Iran mais aussi la France et la Turquie ont dit craindre une "guerre civile" alors que se multiplient les attaques de militaires dissidents parallèlement aux manifestations pacifiques. /SERVICE


Actualisé le