Durban: la police retrouve un cannibale en fuite dans une église

La police sud-africaine a annoncé vendredi l'arrestation, après des mois d'enquête et de surveillance, d'un ressortissant du Lesotho. En cavale depuis octobre 2012, il était recherché pour deux meurtres et des faits de cannibalisme.

Fiché par Interpol, Makhele Lehlohonolo Joseph Scott, 27 ans, s'était évadé de la prison de Maseru, la capitale du Lesotho. Ce petit pays, rural et montagneux, est enclavé au coeur de l'Afrique du Sud. C'est dans une église sud-africaine près de Durban (est) qu'il a été retrouvé.

"Scott vivait sur le terrain de la paroisse et jouait dans l'orchestre. Il a été très surpris quand les agents de la police nationale sud-africaine (SAPS) l'ont approché puis arrêté", a précisé la SAPS dans un communiqué.

Découverte macabre

En attente de jugement, il avait avoué en 2012 le double meurtre d'un écolier de 13 ans, dont une partie du corps avait été trouvée par des voisins, et d'une jeune femme de 22 ans qui avait disparu quelques mois plus tard dans le même village.

Une dénonciation avait permis de découvrir deux bras, une jambe, un pénis et des testicules dans le coffre d'une voiture garée chez lui. Confronté à cette macabre découverte, il avait avoué avoir mangé une partie de ses victimes, se débarrassant du reste en les enterrant ou en les jetant dans les toilettes de l'école primaire du village.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes