Ebola: envoi d'une cargaison d'envergure pour combattre le virus

L'UNICEF a acheminé mercredi par avion cent tonnes de médicaments et d'équipements destinés à combattre le virus Ebola en Sierra Leone. La Banque mondiale assure le financement de cette opération sur les 200 millions de dollars qu'elle a promis de verser pour endiguer l'épidémie.

La cargaison comprend 90'000 combinaisons et 125'000 autres équipements de protection tels que des bottes, gants, tabliers, pulvérisateurs et sacs mortuaires. Elle inclut également plus de 700'000 unités d'antibiotiques, de fluides intraveineux et de chlore.

L'aide a été transférée dans un entrepôt central de la capitale Freetown, a précisé l'agence de l'ONU. Elle doit être distribuée immédiatement dans des centres de traitement de l'Ebola.

Les Nations Unies ont lancé mardi un appel d'un milliard de dollars pour lutter contre l'épidémie, qui a fait plus de 2400 morts en Guinée, au Libéria et en Sierra Leone.

Effort des Etats-Unis salué

La directrice générale de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) Margaret Chan a salué mercredi l'aide militaire annoncée par le président américain Barack Obama.

"Cet effort massif des Etats-Unis est exactement le genre de changement dont nous avons besoin pour avoir une emprise sur l'épidémie et commencer à en renverser le cours", a-t-elle expliqué.

La présidente du Liberia Ellen Johnson Sirleaf s'est elle aussi félicitée de la décision de son homologue américain. L'OMS a convoqué cette semaine une nouvelle réunion de son comité d'urgence pour revoir le statut de l'épidémie et évaluer la riposte internationale.

Essai clinique prometteur

Une autre bonne nouvelle est venue du côté de la recherche médicale: le premier essai clinique d'un vaccin contre le virus Ebola n'a pas suscité, à ce jour, de réactions néfastes, a indiqué mardi un haut responsable sanitaire américain. L'essai avait commencé aux Etats-Unis début septembre avec une poignée de volontaires.

Développé par le laboratoire britannique GlaxoSmithKline depuis plusieurs années avec les Instituts américains de la santé (NIH), ce vaccin fait l'objet d'une étude clinique sur dix personnes depuis le 2 septembre. Il a déjà donné de très bons résultats sur des singes.

Aide européenne

Mercredi, les Etats membres de l'Union européenne ont promis 78 millions d'euros (95 millions de francs) supplémentaires pour aider à lutter contre le virus, a annoncé la commissaire européenne à l'Aide humanitaire, Kristalina Georgieva.

Ces contributions nationales doivent s'ajouter aux 150 millions d'euros (182 milions de francs) débloqués par la Commission européenne pour soutenir les trois pays les plus touchés, Nigeria, Libéria et Sierra Leone.

/ATS


Actualisé le

 

Articles les plus lus