Edward Snowden estime que sa "mission est déjà accomplie"

Edward Snowden juge avoir atteint son but dans une interview publiée mardi aux Etats-Unis. "Pour moi, en terme de satisfaction personnelle, la mission est déjà accomplie", explique l'ex-consultant des services secrets américains dans les colonnes du "Washington Post".

Il s'agit de la première interview en tête à tête accordée par Edward Snowden depuis son arrivée en juin en Russie, pays qui lui a accordé l'asile pour un an. Le journaliste qui l'a rencontré explique avoir passé 14 heures avec le fugitif américain à Moscou.

"J'ai déjà gagné", insiste l'informaticien, qui dit ne pas avoir voulu abattre l'Agence nationale de sécurité (NSA), mais au contraire "l'améliorer" en la poussant à changer de méthodes. "Je travaille encore pour la NSA aujourd'hui. Elle est la seule à ne pas s'en rendre compte", ironise-t-il.

"Dès que les journalistes ont pu commencer à travailler (sur les documents qu'il a subtilisés et rendus publics, ndlr), cela a démontré la justesse de ce que j'essayais de faire", poursuit Edward Snowden.

"Parce que, souvenez-vous, je ne voulais pas changer la société. Je voulais donner à la société une occasion de décider si elle voulait se changer elle-même."

Coups de tonnerre à répétition

L'ancien consultat a provoqué des coups de tonnerre à répétition depuis l'été avec ses révélations sur l'étendue des programmes de surveillance de la NSA, en particulier visant des pays alliés des Etats-Unis et leurs dirigeants. Il aurait dérobé 1,7 million de documents.

Quelque 58'000 d'entre eux ont été confiés à la presse, selon le rédacteur en chef du quotidien britannique "The Guardian".

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes