Egypte: Mohamed Morsi se défend d'avoir voulu marginaliser l'armée

Le président égyptien Mohamed Morsi s'est défendu dimanche soir d'avoir voulu marginaliser des personnes ou des institutions en annulant des dispositions accordant de vastes pouvoirs à l'armée et en écartant le maréchal Tantaoui. Il a affirmé ne leur vouloir "que du bien"."Les décisions que j'ai prises aujourd'hui ne visaient pas certaines personnes et n'avaient pas non plus pour but de gêner les institutions, et ce n'était pas non plus mon but de restreindre les libertés", a dit le chef de l'Etat lors d'un discours prononcé à l'occasion du mois sacré du ramadan. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus