Elections: le président russe s'énerve des critiques occidentales

Le président russe Dmitri Medvedev a déclaré mardi que le système politique russe n'était "pas l'affaire" des Occidentaux, après des critiques des observateurs de l'OSCE. Par ailleurs, une centaine de sympathisants de l'opposition ont été arrêtés par la police à Moscou.Ce qui concerne les partis politiques "relève de la compétence des autorités russes et non pas de la compétence des organisations internationales", a déclaré M. Medvedev, cité par l'agence Ria Novosti. "Qu'elles surveillent les élections, les violations, c'est une chose, mais l'état du système politique, ce n'est pas leur affaire", a-t-il ajouté. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes