En pleurs, Oscar Pistorius a témoigné lundi à son procès

Le champion paralympique sud-africain Oscar Pistorius a présenté ses excuses lundi pour le meurtre de sa compagne Reeva Steenkamp, qu'il a abattue de quatre balles en février 2013. A la barre du tribunal de Pretoria, il s'exprimait pour la première fois en public depuis le drame.

L'athlète de 27 ans a expliqué qu'il était sous médicaments, qu'il avait perdu du poids et qu'il souffrait depuis de "terribles cauchemars (...) Je me réveille la nuit avec l'odeur du sang", a-t-il témoigné.

"Je veux saisir cette occasion pour présenter mes excuses à M. et Mme Steenkamp. (...) J'ai essayé de coucher mes mots sur le papier pour vous écrire, mais les mots ne suffiront jamais", a-t-il déclaré. June Steenkamp, la mère de Reeva, est restée de marbre.

Oscar Pistorius a toujours soutenu qu'il croyait tirer sur un cambrioleur lorsqu'il a abattu son amie. Il a poursuivi: "J'essayais seulement de protéger Reeva, je veux que les gens sachent qu'elle était aimée quand elle est allée se coucher ce soir-là".

Pris de nausées

Oscar Pistorius est resté la tête entre les mains pendant l'essentiel de l'audience lundi matin. Il a pleuré pendant la pause, et semble avoir été pris de nausées quand le médecin légiste a détaillé les blessures de Reeva. On lui a alors apporté un bassin en plastique, comme lorsqu'il avait vomi à plusieurs reprises au début du procès.

Interrogé sur sa famille, son enfance et sa carrière sportive par son avocat Barry Roux, Oscar Pistorius s'est ensuite repris. L'athlète, affirme qu'il a tué par erreur le mannequin de 29 ans à 03h17 au matin de la Saint-Valentin 2013, la prenant pour un cambrioleur caché dans ses toilettes. L'accusation croit au contraire qu'il l'a abattue sciemment.

/ATS


Actualisé le