Etats-Unis: la Chambre des représentants vote un budget temporaire

La Chambre des représentants américaine a voté vendredi un budget temporaire pour éviter une "fermeture" partielle de l'Etat fédéral au 1er octobre et afin de le financer jusqu'au 15 décembre. Cette mesure symbolique vise à saper la réforme de la santé du président Barack Obama.

Le projet de budget temporaire, adopté par 230 voix contre 189, n'a en réalité aucune chance d'être adopté en l'état par le Sénat, contrôlé par les alliés démocrates du président.

Le texte de la Chambre des représentants, à majorité républicaine, contient une clause supprimant les financements nécessaires à la mise en place, dès le 1er octobre, d'un volet central de la réforme de la santé de 2010. Ce chapitre permet aux Américains sans couverture maladie d'en souscrire une subventionnée par l'Etat fédéral.

Les sénateurs devraient, d'ici la semaine prochaine, rétablir ces crédits. Un texte commun doit impérativement être adopté avant le début de l'exercice budgétaire 2014 fixé au 1er octobre.

Otage du Tea Party

Lier la suppression des crédits de la réforme de la santé et le budget fédéral était une condition de la frange ultra-conservatrice du groupe républicain de la Chambre des représentants, qui a forcé le président de cette assemblée, le républicain John Boehner, à l'inclure dans le projet de budget de deux mois et demi.

Barack Obama a immédiatement réagi, exhortant ses adversaires républicains à relever le plafond légal de la dette. Lors d'un discours au ton offensif dans le Missouri (centre), le président a critiqué "le comble de l'irresponsabilité" que constituerait, selon lui, le refus des élus de procéder à ce vote, et a rejeté toute concession sur la réforme de l'assurance maladie visée par les conservateurs.

A moins d'un accord d'ici dix jours, des centaines de milliers de fonctionnaires jugés non essentiels pourraient être renvoyés chez eux sans paie, un scénario rare, vu pour la dernière fois aux Etats-Unis à Noël 1995.

/SERVICE


Actualisé le