Français, Américains et Britanniques pour une résolution "forte"

Le président français François Hollande et les chefs des diplomaties américaine et britannique, John Kerry et William Hague, ont jugé lundi "essentiel" de parvenir à "une résolution forte et contraignante" à l'ONU sur la Syrie. Ils s'exprimaient à l'issue d'une rencontre à Paris.

"Nous souhaitons un calendrier précis" pour le contrôle et le démantèlement de l'arsenal chimique du régime syrien, a indiqué la présidence française.

Une résolution de l'ONU pourrait être votée "avant la fin de la semaine", a indiqué le gouvernement français à l'issue de cette réunion, à laquelle participait aussi le ministre français des Affaires étrangères Laurent Fabius.

"L'idée est de garder une ligne de fermeté", a-t-on déclaré du côté de Paris. Français, Américains et Britanniques "ont décidé de rester extrêmement groupés dans la semaine qui vient", convenant aussi de "travailler dès maintenant à une solution politique en lien avec l'opposition".

/SERVICE


Actualisé le