France: le ciel perturbé par une grève des contrôleurs aériens

Les contrôleurs aériens français ont entamé mardi une grève qui devrait se traduire par de fortes perturbations dont la suppression de la moitié des vols jusqu'à jeudi dans huit aéroports français, avec des conséquences en Suisse. Les grévistes contestent les projets de libéralisation de leur secteur par la Commission européenne.

La Direction générale de l'aviation civile (DGAC) a demandé à plusieurs compagnies aériennes de réduire leur programme de vols de 50% sur ces trois jours, a dit une porte-parole de l'organisme à Reuters.

Aéroports de Paris a annoncé un trafic aérien très perturbé au départ et à l'arrivée des aéroports de Paris-Charles de Gaulle et Paris-Orly. Les aéroports de Beauvais, Lyon, Nice, Marseille, Toulouse et Bordeaux sont également concernés.

A Lyon, 43% des vols à l'arrivée et 42% au départ étaient annulés mardi matin sur les 383 vols initialement programmés sur l'aéroport de Lyon-Saint-Exupéry.

Projets de libéralisation dénoncés

L'USAC-CGT, premier syndicat de la DGAC, a appelé tous les contrôleurs aériens à la grève. Ce préavis, déposé en coordination avec d'autres syndicats français, vise à dénoncer les projets de libéralisation du secteur de la navigation aérienne par la Commission européenne, précise le syndicat dans un communiqué.

Ce mouvement d'action se fait dans le cadre d'un appel de la Fédération européenne des travailleurs des transports et devrait entraîner des perturbations dans l'écoulement du trafic aérien dans de nombreux pays européens, dont la Suisse.

/SERVICE


Actualisé le

 

Articles les plus lus