François Cavanna, fondateur de Charlie Hebdo et Hara-Kiri, est mort

François Cavanna, fondateur des magazines satiriques "Hara-Kiri" et "Charlie Hebdo", est décédé mercredi soir, a-t-on appris jeudi auprès de "Charlie Hebdo". Il était âgé de 90 ans.

Hospitalisé à Créteil pour une intervention après une fracture du fémur, il a souffert de complications pulmonaires. "C'est le grand prêtre de l'humour qui disparaît, mais Cavanna n'est pas tout à fait mort: 'Charlie Hebdo' lui survit", a déclaré à l'AFP Charb, directeur de ce journal.

"En créant 'Hara-Kiri' dans les années 1960, il est à l'origine d'une mini-révolution dans la presse et dans la manière de rire. De nombreux humoristes lui doivent beaucoup sans le savoir", a ajouté Charb.

"Bal tragique à Colombey: 1 mort"

"Hara-Kiri était" devenu célèbre en titrant en couverture, après le décès du général Charles De Gaulle (1890-1970): "Bal tragique à Colombey : 1 mort". Le journal, dont le titre ironique faisait référence à un fait divers qui venait de défrayer la chronique, avait été interdit le lendemain.

Grande silhouette de druide aux longs cheveux blancs, François Cavanna n'a cessé d'écrire pendant plus de 50 ans. Journaliste, dessinateur, romancier, auteur de près de 60 livres, il a imposé un humour sans tabou ni limite, qui a influencé des générations de lecteurs.

Né le 22 février 1923 à Paris, Cavanna avait grandi dans la petite communauté italienne de Nogent-sur-Marne, près de Paris, qui lui avait inspiré son grand roman "Les ritals", en 1978.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes