François Hollande en "visite de travail" au Salon de l'agriculture

François Hollande a inauguré samedi matin le 51e Salon de l'agriculture à Paris. Le chef de l'Etat y a affirmé sa volonté de régler les problèmes de ce "secteur d'excellence" confronté au mal-être des éleveurs, à la guerre des prix avec la grande distribution ou aux normes jugées trop lourdes.

Accueilli par un éleveur qui lui a présenté une vache de race Blonde d'Aquitaine, le président français était accompagné de plusieurs ministres. La visite de François Hollande devait se poursuivre jusqu'en début d'après-midi. "C'est une visite de travail" dont l'objet est aussi "de prendre en compte les problèmes, de les régler", a déclaré François Hollande.

"Le pacte de responsabilité s'applique aussi à l'agriculture", a signalé le président alors qu'il rencontrait des jeunes en formation. C'est un secteur qui exporte considérablement, qui est reconnu partout dans le monde, un secteur d'excellence, a-t-il souligné.

Entre le monde agricole, dans sa diversité, et le pouvoir, les sujets de contentieux sont multiples. La redistribution des aides européennes de la PAC en faveur des éleveurs en difficulté irrite les céréaliers. L'écotaxe a été suspendue après la révolte bretonne mais le gouvernement n'a toujours pas garanti aux agriculteurs l'exonération qu'ils réclament.

Trop de contraintes

Dans les colonnes de "La France Agricole", hebdomadaire prisé des agriculteurs, François Hollande a notamment promis de faciliter la création ou l'extension des élevages, comme c'est déjà le cas depuis le 1er janvier pour les porcheries.

Ces quinze dernières années, le monde agricole a empilé "beaucoup trop de contraintes qui pèsent sur les entreprises" et "le ras-le-bol s'exprime partout", avait déclaré vendredi Xavier Beulin, président de la FNSEA, principal syndicat agricole du pays.

4000 animaux

L'an dernier, François Hollande avait été bien accueilli par une profession, pourtant peu favorable à la gauche dans les urnes, en dépit de quelques sifflets.

Ouvert jusqu'au 2 mars, le Salon de l'agriculture présente cette année plus de 4000 animaux. Il avait reçu quelque 700'000 visiteurs lors de son édition précédente.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes