François Hollande veut combattre le "pessimisme" des Français

Le président français François Hollande s'est attaché à combattre le "pessimisme" des Français, dans un entretien télévisé dimanche après le défilé du 14 juillet. Il a promis une reprise économique dans les prochains mois.

M. Hollande n'a pas présenté de nouvelles mesures, comptant encore sur la montée en puissance des outils mis en place, comme les emplois subventionnés destinés aux jeunes les moins qualifiés pour atteindre son objectif d'inversion de la courbe du chômage d'ici à la fin de l'année.

"Je me bats, je n'invente pas une mesure de plus. La politique, ce n'est pas de la magie, c'est une volonté, une stratégie, une cohérence", a expliqué le chef de l'Etat. Il a appelé ses compatriotes à vaincre leur pessimisme, plus profond que "des pays en guerre".

Selon lui, la France pourra compter sur une économie qui repart à la hausse, en dépit d'une baisse du taux de croissance mondiale. "La reprise, elle est là!" a assuré M. Hollande, citant notamment "une production industrielle qui repart".

En mars, avril et mai, la production industrielle cumulée a augmenté d'1% par rapport aux trois mois précédents. "Il y a l'assurance que le second semestre sera meilleur que le premier", a également fait valoir M. Hollande.

/SERVICE


Actualisé le