Les négociations sont terminées, selon la branche armée du Hamas

La branche armée du Hamas palestinien a estimé mercredi soir que les négociations pour un cessez-le-feu entre Israéliens et Palestiniens étaient terminées. Cette annonce télévisée fait suite au raid israélien qui a tué la femme et le bébé de son chef militaire.

La branche armée du Hamas a lancé mercredi une mise en garde aux compagnies aériennes internationales utilisant l'aéroport de Tel-Aviv à partir de jeudi matin.

"Une initiative (de cessez-le-feu) est arrivée morte-née et aujourd'hui, elle a été enterrée avec le martyr Ali Deif", le fils de Mohammed Deif, chef des Brigades Ezzedine al-Qassam, a déclaré dans une allocution télévisée le porte-parole des Brigades al-Qassam, Abou Obeida. "Nous appelons la délégation palestinienne à quitter immédiatement Le Caire et à ne pas y revenir", a-t-il ajouté.

Mise en garde aux avions étrangers

Par ailleurs, la branche armée du Hamas a également lancé une mise en garde aux compagnies aériennes internationales utilisant l'aéroport de Tel-Aviv à partir de jeudi matin.

"Nous mettons en garde les compagnies aériennes internationales et les incitons à arrêter de se poser à Ben Gourion à partir de jeudi 06h00" (5h heures suisses), a précisé M. Obeida dans son allocution. Il n'a pas précisé la nature de cet avertissement, mais l'aéroport a été la cible de tirs de roquettes du Hamas depuis le début de l'opération israélienne "Bordure protectrice" le 8 juillet.

Fin juillet, toutes les compagnies américaines et la plupart des compagnies européennes avaient interrompu leurs vols vers Tel-Aviv pendant quelques jours. Elles craignaient pour la sécurité des passagers après la chute d'une roquette à proximité de Ben Gourion.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus