Hausse de 24% des demandes d'asile au premier semestre (HCR)

Les demandes d'asile dans les pays industrialisés ont progressé de 24% au premier semestre par rapport à la même période de l'an dernier, a indiqué vendredi à Genève le HCR. Les conflits en Syrie et en Irak, mais aussi la situation en Erythrée, expliquent cette augmentation.

Quelque 330'700 personnes ont déposé une demande d'asile dans 44 pays industrialisés entre janvier et juin, a précisé le Haut Commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR). Les Syriens ont été les plus nombreux, avec 48'400 demandes, un chiffre plus de deux fois supérieur à celui enregistré au premier semestre 2013.

Les personnes fuyant les violences en Irak ont déposé 21'300 demandes. Suivent celles déposées par ceux qui fuient l'instabilité en Afghanistan (19'300) et en Erythrée (18'900), selon le HCR.

Record depuis 20 ans

"Nous sommes clairement dans une période de multiplication des conflits", a souligné le Haut Commissaire aux réfugiés, Antonio Guterres. Le HCR prévoit que les demandes vont continuer d'augmenter au second semestre de l'année, pour atteindre 700'000, soit un record depuis 20 ans et la guerre dans l'ex-Yougoslavie.

"Le système humanitaire mondial est déjà en grande difficulté", s'est inquiété M. Guterres. "La communauté internationale doit préparer les populations à un nombre toujours plus élevé de demandeurs d'asile si les conflits ne sont pas réglés", a-t-il ajouté.

Les 28 pays membres de l'Union européenne ont enregistré une hausse de 23%, soit 216'300 demandes. Le fardeau le plus lourd a été enregistré en Europe du Sud, avec une augmentation de 73% (surtout Italie et Turquie). En Italie, le nombre de demandes déposées en six mois (24'500) atteint pratiquement celui des demandes enregistrées sur toute l'année 2013 (25.700).

La Suisse au 9e rang

Au premier semestre 2014, les deux tiers des demandeurs d'asile ont été enregistrés dans seulement six pays: en Allemagne (65'700 demandes), aux Etats-Unis (52'800), en France (29'000), en Suède, (28'500) en Turquie (27'700) et en Italie.

Avec 9500 demandes d'asile, la Suisse arrive en 9e position, après la Grande-Bretagne (14'300) et les Pays-Bas (12'300), devant l'Autriche (8400). L'Europe centrale a été la seule région où les demandes d'asile ont baissé avec l'Australie.

Les demandeurs d'asile ne représentent qu'une petite partie des personnes obligées de fuir leur foyer en raison des guerres, violences et autres conflits. En 2013, pour la première fois depuis la Seconde Guerre mondiale, le nombre des personnes réfugiées et déplacées (dans leur pays) en raison des conflits et des crises a dépassé le seuil des 50 millions, atteignant 51,2 millions, rappelle le HCR.

/ATS


Actualisé le