Inde: premier verdict du procès du viol collectif reporté

Le premier verdict du procès du viol collectif d'une étudiante dans un autobus le 16 décembre à New Delhi, attendu jeudi à l'encontre du seul mineur accusé, a été reporté au 25 juillet. L'adolescent était âgé de 17 ans lors des faits. Quatre autres accusés sont toujours en cours de jugement.

"Les audiences sont terminées. La décision a été reportée au 25 juillet", a déclaré le procureur général, Madhav Khurana, en sortant du tribunal. L'accusé, qui ne peut être nommé pour des raisons légales, encourt une peine maximale de trois ans dans un centre pour mineurs.

Son avocat a déclaré qu'il ferait part des intentions de son client une fois que la cour d'assises pour mineurs de la capitale aura énoncé le verdict. Certains craignent que le jugement ne provoque des manifestations au vu de l'émotion suscitée par cette affaire au sein de l'opinion publique.

Habitants révoltés

La nature particulièrement ignoble de cette attaque a fait descendre dans la rue des milliers d'habitants révoltés appelant à une prise de conscience sur la façon dont les femmes sont traitées en Inde et dénonçant l'apathie de la police et la justice à l'égard des victimes d'agressions sexuelles.

La famille de la victime, qui a succombé à de graves lésions internes dans un hôpital de Singapour où elle avait été transférée en urgence, avait réclamé que l'adolescent comparaisse au côté des accusés majeurs, qui encourent, eux, la peine de mort.

Chauffeur décédé

Le procès de quatre suspects majeurs est toujours en cours, l'issue étant attendue dans les prochains mois. Un cinquième accusé, le chauffeur du bus présenté comme le meneur, a été retrouvé mort dans sa cellule en mars, un décès attribué à un suicide par les autorités pénitentiaires.

Le 16 décembre au soir, l'étudiante en kinésithérapie rentrait d'une séance au cinéma avec son petit ami lorsqu'ils ont accepté de monter dans un autobus hors service en l'absence de taxis ou rickshaws disponibles. Agressée avec une barre de fer, violée et battue, elle a ensuite été jetée nue sur la route avec son ami, lui aussi passé à tabac.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus