Journée d'action des travailleurs des fast-food

Les employés de la restauration rapide des Etats-Unis se sont mis en grève dans plus de 150 villes américaines jeudi pour dénoncer leurs bas salaires. A Genève, une bonne centaine de militants d'organisations syndicales et politiques ont répondu à l'appel d'Unia pour la même cause, a annoncé le syndicat.

Ils se sont rassemblés symboliquement sous la statue de l'immigré dans la zone piétonne à Genève. A Zurich aussi, une manifestation a eu lieu à l'appel des syndicats. Les représentants des travailleurs ont demandé un salaire minimum de 22 francs de l'heure.

Autre revendication à l'occasion de cette journée internationale: le droit à l'information syndicale. Unia réclame aux sociétés de restauration rapide l'accès aux lieux de travail afin d'informer les employés sur leurs droits et des espaces d'affichage.

/ATS


Actualisé le

 

Articles les plus lus