Kidal: des fonctionnaires maliens enlevés par des touaregs

Une trentaine de fonctionnaires ont été enlevés par des séparatistes touaregs du MNLA à Kidal, dans le nord du Mali, a annoncé dimanche le gouverneur régional. La veille, 23 soldats ont été blessés lors de combats dans la même ville, dont trois grièvement.

"Une trentaine de nos fonctionnaires ont été enlevés par les assaillants qui ont attaqué le bureau du gouverneur. Nous avons en outre 23 blessés, dont trois dans un état grave qui ont été évacués par hélicoptère", a déclaré Adama Kamissoko à l'agence Reuters.

Selon un porte-parole des séparatistes du Mouvement national pour la libération de l'Azawad (MNLA), les combats ont éclaté samedi matin quand l'armée a ouvert le feu sur le casernement du mouvement touareg après des manifestations pro-indépendance en ville.

Ces heurts, nouvelle illustration de l'instabilité du Mali seize mois après l'intervention des forces françaises (opération Serval), se sont produits peu avant l'arrivée du Premier ministre malien Moussa Mara à Kidal. La réunion qui était prévue avec le gouverneur a dû être annulée.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes