Kiev dénonce l'incursion de chars depuis la Russie

Kiev a dénoncé l'incursion dans l'est du pays de 32 chars, de pièces d'artillerie et de soldats depuis la Russie. Ils se dirigent vers Krasny Loutch dans la région rebelle de Lougansk, a affirmé vendredi le porte-parole militaire ukrainien Andriï Lyssenko. Moscou a démenti.

Une autre colonne de camions transportant trois stations radio a franchi la frontière au poste de contrôle d'Izvariné, aux mains des séparatistes, a ajouté M. Lyssenko. Il a également fait état de "cinq soldats tués et 16 autres (...) blessés au cours des dernières 24 heures".

La Russie a rejeté ce qu'elle qualifie de "provocation". Les affirmations de Kiev sont basées sur des rumeurs infondées circulant sur Internet, a déclaré à Moscou un porte-parole du ministère russe de la Défense à l'agence de presse russe Interfax. Il a par ailleurs mis en garde contre le fait d'alimenter un conflit brûlant par des "messages provocateurs".

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes