L'Iran s'opposera à toute "demande excessive" du groupe 5+1

L'Iran s'opposera à toute "demande excessive" le privant de ses droits nucléaires dans les négociations qui sont en cours samedi à Genève avec les puissances du groupe 5+1. Le ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif a fait cette déclaration samedi à la télévision d'Etat.

"L'enrichissement d'uranium doit faire partie de tout accord (...) Nous assurons la population que l'enrichissement ne s'arrêtera jamais", a ajouté M. Zarif.

L'enrichissement d'uranium par l'Iran est au coeur des inquiétudes des pays occidentaux et d'Israël, qui craignent que l'uranium enrichi à 20% soit utilisé pour obtenir de l'uranium à 90% pour un usage militaire, malgré les dénégations de Téhéran. L'Iran affirme que cet uranium est destiné à son réacteur de recherche et médical de Téhéran et insiste sur son droit à l'enrichissement sur son sol.

M. Zarif a en outre ajouté qu'il était "trop tôt pour préjuger" des résultats des négociations, alors que sont arrivés samedi à Genève les ministres des Affaires étrangères du groupe 5+1 (Etats-Unis, France, Royaume-Uni, Russie, Chine et Allemagne) pour peser de tout leur poids dans la dernière ligne droite des discussions.

"Leur présence montre qu'on est arrivé à un stade ou la présence des ministres est nécessaire (...) et que les négociations sont sérieuses. J'espère qu'ils feront preuve de bonne volonté", a commenté le chef de la diplomatie iranienne à la télévision de son pays.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes