Le président Blaise Compaoré annonce sa démission

Le président burkinabé Blaise Compaoré a annoncé sa démission vendredi dans un communiqué. Il affirme que la présidence est désormais vacante et souhaite des élections "libres et transparentes" sous 90 jours. Le chef de l'Etat exerçait le pouvoir depuis 27 ans.

Quelques minutes auparavant, un dirigeant militaire a déclaré sur la chaîne de télévision Burkina24 que le président avait quitté le pouvoir.

Le lieutenant-colonel Issaac Zida faisait cette annonce sur la Place de la Nation, à Ouagadougou, alors que des milliers de personnes étaient à nouveau rassemblées au centre de la capitale pour demander la démission de M. Compaoré.

Jeudi soir, l'armée a annoncé la dissolution du gouvernement et de l'Assemblée nationale après une journée d'émeutes. Ces affrontements ont fait une trentaine de morts et plus de cent blessés, selon Bénéwendé Sankara, un ténor de l'opposition.

Chaos à Ouagadougou

Assemblée nationale incendiée, télévision publique prise d'assaut, violences en province: le pays s'est enflammé jeudi contre le régime de Blaise Compaoré.

Un couvre-feu a été imposé sur l'ensemble du territoire de 19h00 à 06h00 (GMT) pour "préserver la sécurité des personnes et des biens". La capitale Ouagadougou sombrait dans le chaos.

Les forces de sécurité ont tiré à balles réelles, tuant notamment trois manifestants qui tentaient d'attaquer le domicile du frère du président. Des troubles ont aussi été signalés à Bobo Dioulasso, deuxième ville du pays (sud-ouest).

Révision de la Constitution

Dans une allocution télévisée diffusée peu avant minuit, le chef de l'Etat n'a pas indiqué qu'il démissionnerait. Il s'est toutefois dit ouvert à des "pourparlers" allant dans le sens d'une transition, à l'issue de laquelle le pouvoir serait transmis au président démocratiquement élu.

A la mi-journée, le régime avait tenté en vain de calmer les esprits, annonçant l'annulation du vote du projet de révision constitutionnelle qui avait mis le feu aux poudres.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes