L'armée promet d'"écraser" les rebelles partout en Syrie

L'armée syrienne a promis mercredi "d'écraser" les rebelles à travers le pays. Ces déclarations sont intervenues quelques heures après la capture du fief rebelle de Qousseir par ses forces épaulées des combattants du Hezbollah libanais.

"Après les exploits successifs dans sa guerre contre le terrorisme organisé, nos forces armées affirment qu'elles n'hésiteront pas à écraser les hommes armés, où qu'ils soient et dans chaque recoin du territoire syrien", a affirmé l'armée du régime dans un communiqué.

"Nos forces armées ont pu à l'aube rétablir la sécurité à Qousseir et la nettoyer des terroristes (les rebelles) après une série d'opérations délicates menées dans cette ville et dans les localités alentour", ajoute le texte.

"Message" adressé à l'étranger

L'armée a parlé d'"une victoire réalisée par nos héros. C'est un message clair à tous ceux qui participent à l'agression contre la Syrie, à leur tête l'ennemi sioniste (Israël) et ses agents dans la région et sur le terrain".

"Les forces armées sont prêtes à faire face à toute agression contre notre patrie. Notre bataille contre le terrorisme se poursuit pour ramener la sécurité et la stabilité sur chaque parcelle de notre territoire", ajoute le texte, publié par l'agence officielle Sana.

Dans le même temps, l'armée a promis de "faire preuve de clémence envers ceux qui baissent les armes, fuyant Qousseir ou tout autre lieu en Syrie". Elle a appelé "les citoyens" de la ville à rentrer sans inquiétude dans leurs foyers dans quelques jours", assurant que "des civils ont été évacués de Qousseir et que les blessés sont soignés."

L'ONU avait demandé début juin aux belligérants d'épargner les civils et de les laisser quitter la ville. L'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), proche de l'opposition au régime, a fait état de la présence de milliers de civils à Qousseir, dont un millier de blessés, et d'une situation sanitaire et médicale "très mauvaise.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes