L'armée ratisse Tombouctou pour chasser les rebelles

Les troupes maliennes ratissaient encore la ville de Tombouctou lundi afin de s'assurer du départ des rebelles au lendemain d'un attentat suicide et de combats qui ont fait sept morts. Trois nouveaux jihadistes ont été tués lors de l'opération de lundi, soutenue par des soldats français.Ce bilan obtenu auprès d'un officier de l'armée malienne et d'un témoin porte à au moins dix le nombre de personnes tuées depuis la nuit de samedi à dimanche à Tombouctou, ville du nord malien à 900 km de la capitale Bamako. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes