L'opposition syrienne exclut de participer à une conférence de paix

L'opposition syrienne a réaffirmé samedi que les développements en Syrie fermaient la porte aux initiatives politiques, en allusion à une éventuelle conférence de paix. Le régime vient de prendre la région stratégique de Qousseir.

"Ce qui se passe aujourd'hui en Syrie ferme totalement les portes devant toute discussion sur des conférences internationales et initiatives politiques car la guerre déclarée par le régime et ses alliés à la région a atteint un niveau qu'on ne peut ignorer", a déclaré le président par intérim de la Coalition nationale de l'opposition, George Sabra.

M. Sabra, qui s'exprimait lors d'une conférence de presse à Istanbul, a estimé que le peuple syrien ne pensait "qu'à une seule chose: épargner la mort à nos enfants".

Déjà le 30 mai, M. Sabra avait assuré que l'opposition ne participerait pas à une conférence internationale tant que "l'Iran" et le mouvement chiite libanais du Hezbollah soutiendraient le régime de Damas sur le terrain.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes