L'ouragan Arthur forcit avant d'atteindre les côtes américaines

L'ouragan Arthur, premier de la saison dans l'Atlantique, s'est renforcé jeudi soir en s'approchant des plages très touristiques du sud-est des Etats-Unis, à la veille de la fête nationale du 4 juillet. Il est passé de la catégorie 1 à 2 sur l'échelle de 5 points de Saffir-Simpson.

A 03h00 (en Suisse), Arthur se trouvait à environ 90 kilomètres au nord-est du Cap Fear, en Caroline du Nord, et avançait avec des pointes de vents à 160 km/h, a indiqué le centre national des ouragans (NHC). Le cyclone devrait atteindre la côte dans la nuit de jeudi à vendredi.

Mais "il devrait commencer à faiblir vendredi soir et redevenir samedi un cyclone post-tropical", selon les météorologues.

"Ne faites pas les idiots. Préparez-vous", a lancé le gouverneur de Caroline du Nord Pat McCrory, lors d'une conférence de presse, en incitant ses concitoyens à se préparer notamment à d'éventuelles coupures d'électricité.

Iles évacuées

La région qui risque d'être la plus touchée par l'ouragan devrait être la péninsule très touristique des Outer Banks, en Caroline du Nord, où les touristes vont devoir revoir leurs projets de vacances.

Les autorités y ont ordonné l'évacuation des îles Hatteras et Ocracoke, avant qu'elles ne soient traversées par les vents forts et les pluies torrentielles de l'ouragan.

Près d'un demi-million de visiteurs sont attendus sur les plages de Caroline du Nord et de Caroline du Sud à l'occasion du long week-end du 4 juillet, qui commémore la Déclaration d'indépendance des Etats-Unis le 4 juillet 1776.

Tornades et montées des eaux

Arthur se déplaçait vers le nord à une vitesse de 22 km/h, mais les météorologues s'attendent à ce que sa vitesse s'accélère à l'approche de la terre ferme.

Près de 8 à 13 centimètres de précipitations pourraient s'abattre sur les côtes de la Floride et des Etats de Caroline du Nord et du Sud, pouvant aller jusqu'à 18 centimètres dans certains endroits, selon le NHC.

Les météorologues mettent en garde aussi contre des tornades isolées et de possibles montées des eaux, jusqu'à 1,5 mètre dans certains secteurs, comme les plages populaires des Outer Banks.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus