La Russie reconnaît le Conseil de transition libyen

La France aurait conclu un accord avec le Conseil national de transition (CNT) au début du conflit libyen lui attribuant 35% du pétrole de ce pays, indique jeudi le quotidien Libération. Un accord dont "n'a pas connaissance" le ministre français des Affaires étrangères Alain Juppé.En outre, la Russie a reconnu jeudi le CNT mis sur pied par les opposants de Mouammar Kadhafi comme représentant légitime de la Libye. Alger est disposé à faire de même quand le CNT aura formé "un gouvernement représentatif de toutes les sensibilités régionales du pays". /SERVICE


Actualisé le