La Russie reconnaît le Conseil de transition libyen

La France aurait conclu un accord avec le Conseil national de transition (CNT) au début du conflit libyen lui attribuant 35% du pétrole de ce pays, indique jeudi le quotidien Libération. Un accord dont "n'a pas connaissance" le ministre français des Affaires étrangères Alain Juppé et que dément formellement le CNT.En outre, la Russie a reconnu jeudi le CNT mis sur pied par les opposants de Mouammar Kadhafi comme représentant légitime de la Libye. Alger est disposé à faire de même quand le CNT aura formé "un gouvernement représentatif de toutes les sensibilités régionales du pays". /SERVICE


Actualisé le

 

Articles les plus lus