La gauche embarrassée par l'intervention de Dominique Strauss-Kahn

La prestation télévisée de Dominique Strauss-Kahn a été diversement appréciée lundi dans la classe politique. En pleine primaire, la gauche a exprimé un certain embarras, alors que la droite s'est montrée plutôt discrète. Les féministes se sont elles dites "écoeurées".La confession publique d'une "faute morale" n'a pas convaincu l'avocate féministe Gisèle Halimi. "Ce qui est grave, c'est que chaque fois que la dignité des femmes est en cause comme cela, on tente de faire passer les femmes qui sont de pures victimes pour des affabulatrices", a-t-elle ajouté. /SERVICE


Actualisé le